OUAGA FILM LAB #4 2019


12. – 21. Septembre

OUAGA FILM LAB 2019: HAUT NIVEAU DE PARTAGE D’EXPERIENCES

Voici quatre années maintenant que OUAGADOUGOU, capitale du cinéma africain, accueille des femmes et des hommes de cinéma, des artistes, des experts de renommée internationale autour de sessions de formation en technique d’écriture, de pitch et de stratégie de production ainsi que de networking afin de faire émerger une nouvelle génération de cinéastes africains. Quatre ans que cet excellent incubateur détecte et met en lumière les talents de demain.

Au cœur de l’Afrique de l’ouest en s’inscrivant de plus en plus dans la dynamique de plateforme africaine, OUAGA FILM LAB a su apporter sa contribution aux défis que rencontre aujourd’hui le cinéma du continent africain. Il réunit à chacune de ses éditions une trentaine d’institutions de référence dans le paysage cinématographique mondial, des réalisateurs et des producteurs de renom et des jeunes talents africains porteurs de projets novateurs. Tout ce qui fait de OUAGA FILM LAB un espace de haut niveau de partage d’expériences, de rencontres professionnelles et de réseautage au profit du cinéma africain. C’est dans cette dynamique que le tandem FESPACO – OUAGA FILM LAB est à envisager et à encourager.

Pour cette 4ème édition, nos porteurs de projets viennent du Burkina Faso, du Burundi, du Gabon, de Guinée, du Mali, du Nigeria, d’Ouganda, de la RDC, du Rwanda, du Sénégal et du Togo. Du 12 au 21 septembre 2019, ce sont 15 projets de films (fiction et documentaire) portés par 25 réalisateurs et producteurs qui seront incubés et présentés aux experts venus de France, d’Allemagne, du Luxembourg, de Suisse, de Belgique, d’Italie, de Guinée, d’Egypte, du Cameroun, du Mozambique, de Tunisie, du Rwanda, du Sénégal et du Burkina Faso.

Après son lancement en 2016 OUAGA FILM LAB a amorcé son processus de consolidation en 2018 pour s’inscrire durablement dans les objectifs de la Stratégie nationale de la culture et du tourisme (SNCT). C’est à ce titre que ce projet mérite tout l’accompagnement et le soutien de l’Etat burkinabè et des professionnels du cinéma burkinabè et africain. C’est l’occasion pour moi de remercier tous les partenaires techniques et financiers qui ne ménagent aucun effort pour appuyer cette plateforme internationale unique en Afrique.

En vous souhaitant, à toutes et à tous, la bienvenue à Ouagadougou, tout mon département s’engage aux côtés de l’équipe de OUAGA FILM LAB et vous assure de toute la disponibilité de l’Etat burkinabè à vous réserver un agréable et studieux séjour sur la terre d’accueil du Burkina Faso.

Abdoul Karim SANGO,
Ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme